10 conseils pour partir ZEN avec ses enfants !


Ah... Les vacances... Le soleil... La farniente... Enfin, ça, c'est avant d'avoir des enfants ! Après, c'est une tout autre histoire.

Pour éviter que cette parenthèse annuelle ne vire au cauchemar en famille, voici quelques petits conseils.


1. S'ORGANISER

Cela peut paraître un peu bête, dit comme ça... Mais bien s'organiser, c'est s'épargner bon nombre de sources de stress inutiles.

Non non... Une petite checklist n'est pas un excès de zèle. Si vous êtes plutôt du genre tête-en-l'air, c'est même important.

Evidemment (et désolée), il n'existe pas de liste type. Elle dépend totalement des vos habitudes et besoins propres.

Cela ne paye pas de mine, mais ça peut vous éviter le "Kevin !" de maman McAllister... Personne ne peut oublier son enfant, la chair de sa chair, dites-vous ? Êtes-vous parent ? #3heuresdesommeilparnuitfinitparsepayer


2. CHOISIR LA DESTINATION

Si vous voulez partir faire un trek sur le Kilimandjaro, il vaut peut-être mieux partir sans vos enfants (et vous dépêcher, car les neiges éternelles ont presque totalement disparu...).

Cependant, avoir des enfants, ça ne limite que peu les destinations, si l'on fait preuve d'un peu de bon sens. Il faut juste savoir adapter vos projets à vos (nouveaux) besoins familiaux.


3. CHOISIR SES AMIS

Partir avec des amis, c'est de base prendre le risque de ne plus les aimer. Toutes les personnes en ayant fait l'expérience pourront vous le confirmer. Nombreux défauts sont adorables, tant qu'ils ne sont pas subis au quotidien... Ajouter les enfants, finalement, ce n'est qu'une mise un peu plus risquée ! Libre à vous de faire tapis.

Vous ne me croyez pas ? Ecoutez plutôt Florence Foresti :


4. OUBLIER LES ECRANS

Tous les écrans.

C'est dur ? C'est que vous en avez alors vraiment besoin !

Petite exception sur la télé : un bon film par temps de pluie peut être accepté, même si rien ne vaut un jeu de société ( https://www.eveiletcoton.com/jeux-regles ) !



5. LES PHOTOS

Ah, les malins... ! "Mais c'est avec mon téléphone que je fais des photos !" : en voilà une bonne excuse !

Elle n'est que peu valable, soyons honnêtes.

Faire des photos (un peu), c'est bien. Vivre vraiment chaque instant, c'est mieux !

Alors, faites quelques clichés, pour vous. Pas pour la gloire sur Facebook, au concours de celui qui ment le mieux.


6. PRÉVOIR DES ACTIVITÉS

Si vous avez des enfants, inutile de vous dire qu'il vous faudra les occuper, qu'importe qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige.

Et si vous les louez pour les vacances (#fuyezpauvresfous), sachez que les enfants ont besoin d'occupations adaptées tous les jours (toutes les heures ? minutes ?). Grand heureusement, les enfants savent se contenter de peu (ils préfèrent, même !). Rien ne vous impose de courir le marathon des musées et autres activités payantes. Eux, ils veulent surtout explorer, découvrir, creuser et sauter. Et passer du temps avec vous, tout simplement.

Pour parer à toutes éventualités, rien ne vous empêche d'emporter quelques jeux et jouets, en misant sur la praticité (se sort vite et se range vite).


Un article qui tombe à pic : 8 jeux à emporter !


7. SE LAISSER DU TEMPS

Prévoir des activités, c'est top ! Mais il est tout aussi important de laisser du temps au temps. Quelle expression, "du temps au temps" ! D'autant plus de nos jours, où tout se résume (ou presque) à une course contre la montre.

Alors, acceptez aussi de lâcher-prise et de profiter, en toute simplicité.


8. PRÉVOIR UNE PETITE LAINE

Pour les enfants et pour les grands, ce conseil est valable pour tous.

Si vous partez au soleil, pensez tout de même à emporter quelques vêtements plus chauds. Faut dire qu'avec nos bêtises et ce dérèglement climatique, il n'y a plus de saisons !

Pareillement si vous partez à la fraîche, emportez aussi des vêtements légers, au cas où.


9. NE PAS FANTASMER

Je ne vous parle pas de vos rêves, qui n'appartiennent qu'à votre intimité.

Il s'agit là de ne pas saliver sur vos vacances pendant des mois, en les idéalisant. N'attendez rien de particulier, et vous ne serez pas déçu(e)s !

Car le pire, quand on est déçu de ses vacances, c'est qu'on cherche un coupable pour faire passer la pilule. Il ne faudrait pas que ça tombe sur le p'tit dernier, qui a refusé de dormir la nuit pendant vos 15 jours tant attendus...



10. CARTE(S) POSTALE(S) C'est une coutume qui se perd, et quel dommage !

Choisir une carte, la remplir et l'envoyer : ça a un peu plus de style qu'un SMS, quand même ! En dehors du style, l'intention n'est pas la même non plus.

Alors, c'est l'occasion de montrer à Papy et Mamie les progrès en écriture de l’aîné, sans pour autant le traumatiser en cas de rature, évidemment.

Idée bonus : rapporter une carte postale de chaque séjour tous les ans, pour créer un album souvenir original !



Et si jamais tout foire et que les vacances s'avèrent pourries... Rassurez-vous : dans quelques années, vous en rigolerez !

  • Facebook
  • Twitter
  • La chaîne YouTube Eveil & Coton
  • Instagram

© 2020 par Eveil & Coton. Créé en 2016 avec Wix.com

RM et RCS de Colmar - SIREN 828 339 333