L’enfant dans le jardin.


“LE PLAISIR SE RAMASSE, LA JOIE SE CUEILLE ET LE BONHEUR SE CULTIVE.” BOUDDHA


Quand je vous parle de jardin, cela ne concerne en rien un espace avec un toboggan ou une balançoire. Je vous parle de forêts magiques, de jungles inexplorées et de terrains d’aventure. C’est ainsi que votre enfant perçoit le jardin. Le vôtre, devant votre maison, le parc public du quartier ou la forêt communale.

Sciences magiques A vous de voir si vous allez le suivre dans le monde merveilleux de son imaginaire et de sa soif d’explorer, ou si vous préférez considérer l’extérieur comme une zone de défouloir. Tous les apprentissages de l’enfant passent par le jeu, l’imaginaire et l’exploration. Imaginez donc alors le terrain fertile que représente la Nature, dans son essence primaire ou dans son adaptation citadine ! Dans le jardin, il y a autant de choses à faire que notre imagination et notre volonté nous le permettent ! De l’observation passive à la plantation, il n’appartient qu’à vous de vous l’approprier.

Le temps qui passe dans le jardin. Hiver, printemps, été, automne : les saisons sont les premiers repères temporels à grande échelle. Elle nous situent dans l’année, mais aussi dans un contexte. Activités, vêtements, aliments : ce que nous faisons dépend énormément de la saison.


Le cycle de la vie Le jardin nous permet d’observer en poésie la vie dans son ensemble : la naissance, l’existence et la mort. Végétaux, animaux et insectes, nous évoluons tous selon le même cycle. Seule la vitesse change. Qu’il l’observe seul ou qu’il bénéficie des explications de l’adulte, l’enfant se situe inconsciemment dans cette réalité cyclique.

L’alimentation Même si les humains modernes que nous sommes ont tendance à l’oublier, c’est Dame Nature qui nous offre le couvert. L’Homme en a fait un business lucratif, mais cette manne naturelle est la clé de voûte du cycle même de la vie. On naît, on mange, on meurt : voici notre incidence minimale sur la Terre. Permettre à l’enfant d’observer à minima l’herbe qui pousse lui offre de cerner cette simple notion : nous avons besoin de la Nature pour vivre.

Aires de jeux naturelles Nous avons beau trouver des jouets de plus en plus sophistiqués pour nos enfants, ils n’oublient jamais de nous rappeler que rien ne vaut les choses simples ! Pourquoi croyez-vous qu’ils jouent autant avec le papier cadeau ou le carton d’emballage ? Rien ne vous empêche d’investir dans une superbe balançoire. Elle répondra à d’autres besoins de votre enfant. Si vous voulez qu’il apprenne, qu’il découvre, qu’il invente, laissez votre enfant creuser, ramasser, enterrer. Si vous avez de beaux massifs fleuris, pensez à le faire participer. Ça vous évitera certains dégâts. Il comprendra l’intérêt, se sentira impliqué et pourra préférer les épargner de ses tunnel à voitures ! Tiens… Et si nous plantions des tomates cette année ? A vos pelles !

LA NATURE AU CŒUR DES PÉDAGOGIES NOUVELLES

● Decroly (1871 - 1932) : pédagogue, médecin, et psychologue belge, pour qui l’ouverture sur la nature est un élément fondamental. C’est, selon lui, à la campagne que l’on trouve le matériel capable d’éveiller et de stimuler les potentialités de l’enfant. Il y découvre une mine inépuisable de sujets susceptibles de le faire réfléchir, parler ou écrire. La nature met l’enfant en situation de découverte et lui permet de prendre conscience de son identité.

● Freinet (1896 - 1966) : pédagogue français qui, ayant grandit dans un petit village des Hautes-Alpes, comprend vite que « l’élevage hors-sol » des enfants dans les villes revient à les priver de l’environnement riche de la vie à la campagne et des stimulations offertes par la nature quand on peut l’observer. Ses écoles sont ainsi toujours pourvues d’un jardin potager et de petits élevages dont les enfants prennent soin. Un atelier avec les outils nécessaires complète les classes elles-mêmes.

#jardin #nature #extérieur #ouverture #planter #sortir #alimentation #découvertes

  • Facebook
  • Twitter
  • La chaîne YouTube Eveil & Coton
  • Instagram

© 2020 par Eveil & Coton. Créé en 2016 avec Wix.com

RM et RCS de Colmar - SIREN 828 339 333