“Maman, explique-moi pourquoi…” : Valeur de l’argent et valeur du travail.


Ces derniers mois, une nouvelle question préoccupe ma conscience de maman. Ma fille de trois ans commence sérieusement à s’interroger sur le monde et sur la manière dont il tourne. Elle observe le quotidien, comprend que son papa et sa maman travaillent. Comment lui justifier cette nécessité ?


Concrètement et vulgairement, le moteur de la vie quotidienne, c’est l’argent. Pour se nourrir, se loger, se vêtir. Que l’on soit écolo ou dépensier, adepte de la récup’ ou fan du jetable, nous pouvons tous nous réduire à une question financière.

Ainsi va le monde, et je pense que nous nous trompons tous.

Bien-sûr, l’argent régit nos possessions et nombre de nos actes. Mais n’est-ce pas réduire de la mauvaise manière le sens même du travail ?

Une mère (ou un père) au foyer, même si elle n’est pas gratifiée d’un salaire, ne travaille-t-elle pas ?

Un bénévole ne produit-il donc rien ?

Quand vous bêcher votre potager, n’est-ce pas laborieux ?

Ceux qui gagnent moins travaillent-ils moins que ceux qui gagnent plus ?

Je travaille car je dois remplir mon frigidaire, certes. Mais l’action n’est-elle pas simplement une raison d’être de l’humanité ?

En tant que maman, quelle valeur dois-je transmettre à mon enfant ? L’argent ? Le travail ? Ces notions peuvent-elle être dissociées ?

Je pense que notre vision de l’argent déforme la réalité du labeur, découlant d’une action, d’un savoir-faire, d’une volonté ou d’une créativité.


Quand nous allons chez le boulanger prendre notre baguette, nous ne faisons pas qu’investir 1€ dans notre alimentation, nous rémunérons un savoir-faire, des matières premières et du temps. Je préfère que ma fille voit le labeur en premier lieu, ce que l’artisan a produit.

Et si l’euro dépensé n’était finalement qu’une simple donnée numéraire, un outil permettant de généraliser une mesure, et non le point central de cette transaction ?

Il n’est pas question ici de dévaloriser notre monnaie, mais de lui rendre au contraire sa juste et réelle valeur : un indice de mesure et de comptage.

Évidemment, dans nos choix d’occupation et d’emploi, l’argent se compte.

Il se compte. Il ne se vénère pas.

Dans un monde parfait, nous pourrions apprendre à nos enfants à produire un labeur juste, qui leur correspond et qui leur permet de s’épanouïr pleinement.

Mais le monde est loin d’être parfait.

Nous pouvons alors déjà leur apprendre à reconnaître le travail qui produit l’argent, avant de reconnaître l’argent produit par le travail.

Car, il ne faut pas l’oublier, certains travails qui ne produisent pas d’argent nous récompensent pourtant de choses de plus bien plus grande valeur.

#travail #argent #valeur #pourquoi

  • Facebook
  • Twitter
  • La chaîne YouTube Eveil & Coton
  • Instagram

© 2020 par Eveil & Coton. Créé en 2016 avec Wix.com

RM et RCS de Colmar - SIREN 828 339 333