Idée Reçue n°32 : Il faut forcer un enfant à manger sinon il aura faim après



Forcer un enfant à faire quelque chose qu’il ne veut pas faire, c’est abuser de son autorité sur lui !


Ce n’est pas parce que en tant que parent, éducateur, adulte on a plus de connaissance, de vécu que l’enfant que l’on doit pour autant savoir tout mieux que lui. Quand il s’agit de ces besoins, le premier à savoir c’est lui, l’enfant.

Alors quand il ne veut pas manger son repas, ne lui dites pas « si il faut manger, c’est bon pour toi », « oui tu dois manger, c’est tout » mais questionnez-vous d’abord sur les raisons de son refus car celles-ci peuvent être légitimes et pas forcément un moyen d’être en opposition avec vous.

Tout d’abord, l’une des raisons les plus logiques quand un enfant ne veut pas manger, c’est tout simplement qu’il n’a plus ou pas faim.


Et oui, comme nous les enfants peuvent ne pas avoir faim à leur des repas. La sensation de satiété survient dès que l’enfant commence à se nourrir (donc dès l’allaitement), cela lui permet de contrôler la quantité qu’il mange en fonction de ses besoins. Si on lui empêche d’écouter et de prendre en compte cette sensation en lui forçant à manger, c’est comme ça que plus tard, il mangera en excès dès qu’il en aura envie et non forcément lorsqu’il en aura besoin. Ne pensez pas qu’il va « mourir » de faim s’il ne mange pas au déjeuner par exemple, il se rattrapera au goûter. Après tout, la collation du matin et le goûter de l’après-midi sont là pour permettre aux enfants se tenir jusqu’au prochain repas. Il n’y a rien de grave ou de dangereux pour lui à « sauter » un repas car il aura toujours un moment dans la journée pour manger (petit-déjeuner ; collation ; déjeuner ; goûter ; dîner).

Deuxième raison valable dans le fait que l’enfant ne veuille pas manger : aime-t-il l’aliment proposé ?

Alors je ne dis pas qu’il faut proposer uniquement ce qu’il aime mais de comprendre qu’il ne soit pas ravie à l’idée manger des brocolis plutôt que des pâtes par exemple. Dans ce cas-là, soit il va manger quelques bouchés de brocolis et finir complètement les pâtes si les deux lui sont proposés ou ne rien manger si seul les brocolis sont dans son assiette. Comment réagir alors ? Tout simplement en acceptant son choix. Normalement le repas des enfants devrait être composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert. Aucun des trois composants ne devrait être proposé de façon facultative (même pas le dessert). Si l’un les composants du repas ne lui convient pas, il pourra se rattraper sur les deux autres.

À chaque moment de la journée, l’enfant devrait prendre du plaisir et développer ses connaissances. Si lors d’un repas l’enfant pleure ou boude, je ne pense pas qu’il vive un moment de plaisir. D’ailleurs, par la suite cela pourrait engendrer une aversion pour certains aliments, un manque d’envie lors des temps de repas et au final, rendre les repas moins joyeux et les voir comme une punition, un moment désagréable à passer.

A part dans des conditions pathologiques, l’enfant saura quand il a faim et quelle quantité prendre pour satisfaire son besoin. À noter que les recommandations de quantité pour le repas des enfants, ne sont là qu’à titre indicatif, ils ne doivent pas être respecté à la lettre mais être adapté selon les besoins de votre enfant (si votre enfant ne boit que 180ml alors qu’à son âge il devrait boire 210ml, cela veut dire que 180ml est suffisant pour lui).

Faites confiance à votre enfant, lui seul connait mieux que personne son corps et ses besoins !

Pour rendre le repas plus agréable pour votre enfant, Eveil & Coton vous propose quelques jeux d'imitation autour de la cuisine :


Barbecue d'été disponible à 29.99 €


Caisse de fruits et légumes 1 disponible à 8.99 €


Découpe pêle-mêle, lot de 2 disponible à 22.99 €


Pizza à découper disponible à 34.99 €

#enfants #alimentation #besoins #forcer #plaisirdemanger #confiance

  • Facebook
  • Twitter
  • La chaîne YouTube Eveil & Coton
  • Instagram

© 2020 par Eveil & Coton. Créé en 2016 avec Wix.com

RM et RCS de Colmar - SIREN 828 339 333