Lettre ouverte aux puristes "Montessori" !



Matériel "Montessori", pédagogie "Montessori", écoles "Montessori", formations "Montessori"... De grandes idées éducatives, nées entre 1907 et 1952, devenues un phénomène commercial.

Pour les éducateurs que nous sommes, c'est un réel déchirement.

Encore aujourd'hui, une personne pleine de bonnes intentions, est venue nous faire remarquer que nos jouets ne sont en rien "Montessori".

La première réponse qui m'est venue : "Heureusement !".

Pour vous expliquer pourquoi, faisons un petit point historique.


Maria Montessori (car avant d'être une pédagogie, c'était une personne...), médecin et pédagogue précurseuse révolutionnaire, a fait de nombreuses observations sur le terrain desquelles elle a tiré des enseignements.

Elle s'est intéressée en premier lieu aux enfants dits "déficients", pour lesquels elle a très vite compris qu'une solution plus pédagogique que médicale était capitale.

Elle a alors commencé à imaginer un matériel novateur, pour contrer les difficultés de ces enfants.

Progressivement, elle a étendu ses principes et son matériel aux enfants "normaux", ayant à coeur de faire évoluer l'éducation dans son pays, l'Italie.

De 1925 jusqu'à 1936, elle a même collaboré avec Benito Mussolini, pour qui l'éducation était l'essence de l'embrigadement.

En 1936, Mussolini a cherché à imposer l'uniforme fasciste dans les écoles Montessori.

Elle a refusé, puis a vu ses écoles fermer une à une.

Elle a alors quitté l'Italie, qu'elle ne retrouvera qu'en 1946.

Les principe fondateurs de la pédagogie Montessori, dans son essence :

- Le rapprochement entre une notion (un savoir) et le mouvement : la kinesthésie.

- Le positionnement de l'éducateur, sans hiérarchie et sans contrainte.

- L'espace et le matériel, "préparés".

Alors, pourquoi répondre "heureusement !" quand on me dit que nos jouets ne sont pas purement Montessori ?

Utilisez-vous encore aujourd'hui beaucoup d'objets du début du 20e siècle qui n'ont pas (au moins) été modernisés ?

Même s'ils ont de nombreux points communs, les enfants d'hier ne sont pas les enfants d'aujourd'hui !

Alors, oui, nous ne rentrons certainement pas dans les cases souhaitées par les "puristes" Montessori, afficionados du premier matériel.

Cependant, nous nous sommes accrochés à un autre dogme de Maria Montessori : ne jamais arrêter d'avancer.

Dans l'équipe Eveil & Coton, nous sommes parents, et/ou éducateurs, assistants maternels, auxiliaires de puériculture et autres corps de métiers de l'éducation.

Nous ne prétendons pas avoir une science fabuleuse qui marche à tous les coups, avec l'arrogance de se penser meilleurs.

Nous nous sommes simplement inspirés de nos pratiques et de nos expériences pour sélectionner le matériel qui nous semble le meilleur.

Nous n'avons jamais voulu nous limiter à la pédagogie Montessori, toute intéressante et pertinente soit-elle, car nous avons perçu le même potentiel dans d'autres courants : Freinet, Decroly, Steiner, Malaguzzi (Reggio), pour ne citer qu'eux.

Nous ne sommes pas du clan "Montessori" ? Nous vous disons : merci.


En 1930, les enfants n'avaient pas le vertige...

Morale de l'histoire : tout ce qui vient du passé n'est pas bon à appliquer "tel quel".

PS : de nombreux articles abordent ces différentes notions pédagogiques sur notre blog !

#montessori #matériel #pédagogie

  • Facebook
  • Twitter
  • La chaîne YouTube Eveil & Coton
  • Instagram

© 2020 par Eveil & Coton. Créé en 2016 avec Wix.com

RM et RCS de Colmar - SIREN 828 339 333