GARE AUX TIQUES !


En forêt, dans les champs, ou même dans le jardin, les tiques sont des ennemies coriaces et méchamment discrètes !

Animaux ou humains, nous sommes tous ses victimes. Vecteurs de nombreuses maladies, dont la maladie de Lyme, les tiques nous imposent la vigilance !


La tique

Ixodida de son nom "savant", la tique appartient à la famille des arachnides acariens.

Ectoparasite de tous les vertébrés (y compris les animaux à sang froid), elle est hématophage (elle se nourrit de sang). Très vorace, elle multiplie son poids par 624 après un bon repas ! Ce qui reviendrait pour un humain de passer de 60 kg à 37 tonnes !



Les maladies

La tique participe à la propagation de nombreuses maladies et neurotoxines. Elle provoque également des allergies (à sa salive).

Heureusement, dans presque tous les cas chez l'humain, les pathologies sont curables.

Le Ministère de la Santé émet depuis plusieurs années des alertes pour dénoncer l'augmentation de personnes touchées par la maladie de Lyme.



La maladie de Lyme

Maladie infectieuse due à une bactérie appelée Borrelia burgdorferi, elle est transmise par l'intermédiaire d'une piqûre de tique infectée (mais pas systématique).


Les symptômes décrit par le site du Ministère de la Santé :

"Dans les 30 jours après la piqûre, la maladie de Lyme peut apparaître d’abord sous la forme d’une plaque rouge et ronde qui s’étend en cercle (érythème migrant) à partir de la zone de piqûre puis disparaît en quelques semaines à quelques mois.

L’évolution est très favorable lorsque la maladie est diagnostiquée et traitée précocement. En l’absence de traitement, l’évolution vers la phase secondaire n’est pas systématique, mais aggrave le pronostic.

Si la personne ne reçoit pas de traitement antibiotique, des signes neurologiques ou des atteintes des articulations ou plus rarement d’autres organes peuvent apparaître quelques semaines ou quelques mois après la piqûre.

Des mois à des années après l’infection peuvent apparaître des manifestations tertiaires, de type articulaire, cutané, neurologique, musculaire, ou cardiaque."


Les précautions

  • Porter des vêtements et chaussures couvrants lors de balades forestières ou champêtres.

  • Inspecter son corps (et celui des enfants et des animaux) après une balade.


En cas de morsure

Attention aux faux remèdes que l'on trouve sur internet ! Ils s'avèrent bien souvent plus dangereux qu'utiles.

La consigne actuelle (car comme souvent, elle change régulièrement...), c'est d'utiliser un tire-tique.

Une des précautions particulières est de prendre garde à retirer la tête, qui souvent reste solidement accrochée.

N'hésitez surtout pas à demander l'avis de votre pharmacien, de votre médecin traitant ou de votre vétérinaire en cas de morsure.

Principe de précaution oblige : pas de prise de risque !


Pour en savoir plus :

  • Facebook
  • Twitter
  • La chaîne YouTube Eveil & Coton
  • Instagram

© 2020 par Eveil & Coton. Créé en 2016 avec Wix.com

RM et RCS de Colmar - SIREN 828 339 333