Saurons-nous sauver le Monde ?


Le Monde doit être sauvé. Qui oserait encore dire le contraire ?

La Jeunesse de la Terre entière l'a comprise, elle.

Tant de maux et de mots, et si peu d'actes concrets. Mais... Que pouvons-nous bien y faire ?


Quelle honte pour notre génération, et toutes celles nous ayant précédé depuis les débuts de l'ère industrielle, et même bien avant.

Mais qu'avons-nous fait ? Et que faisons-nous encore aujourd'hui ?

Des questions, des alarmes, de la culpabilité, mêlées dans un enchevêtrement médiatique assumé.


Des gouttes d'eau forment un océan ?

De nombreuses initiatives perlent ça et là dans les états du monde, menées à bout de bras par de petits groupes ou individuellement.

0 déchet, permaculture, circuits courts, commerce équitable, bio et compagnie.

De magnifiques idées, noyées dans un océan de détritus, qui n'ont de sens que pour ceux qui les ont adopté.

Parlons vrai. Elles peuvent bien se multiplier quotidiennement, ses initiatives ne rattraperont jamais l'urgence de la situation actuelle.


L'intervention des états mondiaux

Ce qui demeure invraisemblable, chaque jour un peu plus, c'est la déresponsabilisation non-voilée qu'opèrent les gouvernements internationaux.

La consomm'action : un néologisme magnifique qui responsabilise les individus face à des mastodontes calculateurs.

Choisir de bien consommer, c'est hyper facile à dire. Mais selon les zones géographiques et les revenus, cela peut être totalement inaccessible.

C'est très facile de blâmer quelqu'un achetant un jouet "made in China" aussi bas de prix que de qualité. Cela l'est beaucoup moins de comprendre ce qui l'a poussé à faire ce choix. Le condamneriez-vous encore en sachant qu'il vit sous le seuil de pauvreté et que c'est le seul jouet qu'il peut offrir à son enfant ?

Certains consomment mal dans un esprit d'accumulation compulsive et programmée. Et d'autres par absence de choix. Ne l'oublions pas.

Ce sont donc aux états, et aux lois, de solutionner définitivement ce problème.

Interdisons tous ces produits néfastes, quoi qu'il en coûte.


Génération sacrifiée

Pourquoi les gouvernements ne sont-ils pas encore concrètement intervenus ? Pourquoi l'Europe, par exemple, a-t-elle repoussé l'échéance du glyphosate ?

L'argent. Ce nerf de la guerre. Cette colonne vertébrale des crimes multiples et perpétuels contre l'Humanité et le Terre.

Interdire tous les produits néfastes, dans tous les produits de consommation, ça revient à imposer de nombreux investissements de la part des Maître de nos vies : les groupes industriels.

M'est avis qu'ils en ont la possibilité. Quoi qu'il en soit, que les moyens financiers existent ou non, les répercussions sur l'économie mondiale seront énormissimes.

Tout le système mondial, reposant intégralement sur ces groupes financiers, se verrait bouleversé. Les premières victimes de cet effondrement (qui est pourtant déjà annoncé, mais ignoré), ce seront nous. Vous et moi : les petites gens du quotidien laborieux. Nous, nous aurons (encore) moins. Dans un premier temps.

Nos enfants (ou nos petits enfants), eux, en verront les bénéfices.

Aurons-nous le courage du sacrifice ?


Conditionnement

Notre style de vie sur-consommateur est né d'un réel conditionnement, élaboré tant par les états que par les "marques". Nous avons été élevés pour consommer, et ce sans broncher.

Soyons honnêtes. Nous savons, et nous fermons les yeux, tous les jours, chacun à notre échelle.

Nous courbons l'échine, motivés par des besoins qui n'en sont pas et bercés par des habitudes insensées.

Et, dans le Palais des Délices, peu savent se contenir.


Conditionnés et volontairement aveugles, allons-nous choisir d'aggraver jusqu'au non-retour les abominations que nous commettons ?


Ce ne sont peut-être finalement pas nos petits gestes du quotidien qui changeront le monde. Tout repose dans notre capacité à faire ployer les gouvernements qui nous maintiennent dans une ignorance acceptée.

Nous sommes l'impulsion indispensable à l'effet domino salvateur.

Sommes-nous prêts ?

1 commentaire
  • Facebook
  • Twitter
  • La chaîne YouTube Eveil & Coton
  • Instagram

© 2020 par Eveil & Coton. Créé en 2016 avec Wix.com

RM et RCS de Colmar - SIREN 828 339 333