SOS : mon enfant ne dort pas...


Quelques semaines, quelques mois, ou, pire, quelques années... Le sommeil de Bébé peut être chaotique, et semer le chaos !

Vous cherchez une solution miracle pour retrouver vos nuits ?

Oubliez : elle n'existe pas !

Mais... Quelques astuces pourront sans doute aider votre petit bout.



Doudou(s), tétine(s), pouce(s) : les objets transitionnels

Souvent sources de polémiques (comme le pouce et les dents), les objets transitionnels ont pourtant largement fait leurs preuves !

Instinctivement, le bébé peut choisir un objet (distinct ou non de son corps) et l'investir d'un sentiment particulier.

Tous les enfants n'élisent pas obligatoirement de Roi Doudou, mais cela n'en reste pas moins très courant.

Peluche, lange, tétine, pouce ou index... Ils sont tous différents, et répondent tous à un besoin primaire : la sécurité.

Leur titre de "transitionnel" évoque parfaitement leur rôle. Ils interviennent sur un temps de transition : de "je suis avec papa/maman" à "je suis seul" (sans personne connue et sécurisante).

L'objet transitionnel apporte donc réconfort et sécurité affective (un article complet sur le sujet à venir).


Le rituel du coucher

Le plus "connu" est certainement la fameuse "histoire du soir". D'un livre ou de votre imagination, l'histoire représente surtout un instant de complicité !

Vous n'êtes pas adepte de livres (ou alors pas le soir) ? Racontez ensemble vos journées , imaginez la journée à venir, rêvez d'un paysage... Libre à vous ! Le tout étant de passer un moment tendre et agréable.

Dans tous les cas, qui dit rituel dit régularité. C'est en répétant, encore et encore, tous les soirs, le même rituel, qu'il prend alors tout son sens.


Etre régulier tout en évoluant...

Evidemment, si tout était simple, on s'ennuierait !

Trouver votre routine, qui correspond aux besoins et envies de tous les membres de la famille, ne se fera pas d'un coup d'un seul (et si c'est la cas, filez jouer au Loto !).

Définissez clairement les lignes les plus importantes (celles qui ne doivent pas bouger, comme chacun dans son lit), mais restez souples sur d'autres choses (celles que vous adapterez jusqu'à trouver le "bon truc", comme la lumière). Ces éléments fixes ou variables dépendent de chaque famille. Il n'y a aucune recette type (désolée !).

Une chose est sûre : même les lignes fixes en viennent parfois à évoluer. Ça, c'est le propre de la parentalité. Nous partons tous avec de beaux principes, et nous en abandonnons tous sur le bord de la route.

Parfois, il faut juste accepter que les conventions choisies ne sont pas les bonnes pour nous.


Petits dormeurs VS gros dormeurs

C'est un fait : aucun être humain n'a les mêmes besoins de sommeil que son voisin.

Si vous êtes, vous, parent, un gros dormeur, et que la loterie génétique vous a donné un enfant-petit dormeur... Faites le deuil.

Rassurez-vous, ce n'est que pour quelques années, tout au plus. Sauf si vous faites plusieurs enfants... Et espacés qui plus est...



Vous l'aurez compris. Etre parent ou dormir : il faut choisir ! ;)

  • Facebook
  • Twitter
  • La chaîne YouTube Eveil & Coton
  • Instagram

© 2020 par Eveil & Coton. Créé en 2016 avec Wix.com

RM et RCS de Colmar - SIREN 828 339 333